Définition du mot

chelem

Quelle est la définition du mot chelem ?

Le mot chelem s’utilise dans certains jeux de cartes et aussi pour certaines compétitions sportives. Le plus souvent, on emploie une expression comme grand chelem ou petit chelem.

À des jeux de cartes comme le bridge, le whist, le tarot, le boston, etc., chelem est d’abord une annonce que fait un joueur, s’il prétend réaliser toutes les levées de la manche (une levée, c’est l’action de ramasser les cartes jouées car la sienne est la plus forte).

Et ensuite, après cette annonce, si le joueur réussit effectivement à faire toutes les levées, on dit qu’il fait un grand chelem. Si une seule levée lui échappe (ce qu’il peut aussi annoncer dans certains jeux), on dit qu’il fait un petit chelem.

Quant aux joueurs qui n’ont fait aucune levée, on dit qu’ils sont capot ou parfois qu’ils sont chelem, justement.

Et le mot chelem dans les sports ?

Dans certains sports, on retrouve dans le mot chelem l’idée de tout gagner, mais de manière un peu différente. Réaliser un grand chelem, c’est remporter tous les matchs d’une compétition, ou gagner plusieurs compétitions d’affilée dans un court laps de temps.

Ainsi en rugby, dans le Tournoi des Six Nations qui oppose chaque année six équipes européennes, si l’une d’elles parvient à battre tous ses adversaires, elle fait le grand chelem.

Au tennis, on appelle tournois du Grand Chelem les quatre principaux tournois de la saison : Open d’Australie, Roland-Garros, Wimbledon et US Open. Si un joueur de tennis (ou une paire de double) réussit à remporter ces quatre tournois la même année, on dit qu’il réalise un grand chelem. Le grand chelem calendaire, c’est l’action de remporter ces quatre tournois d’affilée, mais à cheval sur deux années.

D’où vient le mot chelem ?

Ce terme est emprunté à l’anglais, où il a la forme slam (dont l’origine est inconnue). L’emprunt a été réalisé il y a longtemps, à la fin du XVIIIe siècle.

Autrefois, lorsqu’un mot anglais était repris en français, il était fréquent qu’il soit assimilé et déformé à l’écrit – alors que de nos jours on francise très peu les anglicismes dans leur forme. C’est la raison pour laquelle on est passé de slam à chelem.

Voir également

Voir d’autres articles

Définition de l’expression chiffre d’affaires

Orthographe de l’expression la vôtre

Orthographe de la phrase je ressens

Orthographe de la phrase tu prends

Orthographe du mot rhubarbe

Synonymes du mot mais

Orthodidacte, bien plus qu’un dictionnaire !

Vous aimez nos articles de dictionnaire ? 😍 Vous les trouvez simples et clairs à comprendre ?

Alors notre plateforme de formation est faite pour vous ! Conçus de la même manière, nos cours et exercices permettent de s’améliorer en français sans prise de tête. Redécouvrez le français et prenez plaisir à progresser pour des écrits sans fautes.

🍒 Et cerise sur le gâteau, Orthodidacte est spécialisé dans les écrits professionnels : de quoi donner un coup de pouce à votre carrière ! 💪

Retrouvez toutes nos offres de formation sur Orthodidacte.com !

Découvrir Orthodidacte