Étymologie du mot

dimanche

Quelle est l’étymologie du mot dimanche ?

En français, les noms des jours de la semaine sont hérités du latin, où ils sont construits à partir des noms des divinités romaines. Samedi et dimanche font cependant exception, et dimanche intrigue d’autant plus que c’est le seul nom de jour pour lequel la syllabe di est au début. Quelle est l’histoire de ce mot ?

Origine du mot dimanche

Dans l’Antiquité romaine, dimanche était le jour du Soleil. On retrouve cette étymologie dans les langues germaniques (sunday en anglais, Sonntag en allemand, zondag en néerlandais). Mais le latin chrétien l’a transformé en « jour du Seigneur » : dies Dominicus.

L’expression dies Dominicus a évolué jusqu’à devenir un seul mot qui était probablement didominicu, puis diominicu. Ce mot passe en français et dès le début du XIIe siècle on le retrouve sous la forme diemenche, puis dymanche deux siècles plus tard.

Mais pourquoi di est-il au début et pas à la fin de dimanche ?

Pour comprendre cela, il faut regarder comment ont été construits les noms des jours de la semaine en latin :

  • Lunis dies, « jour de la Lune » ;
  • Martis dies, « jour de Mars » ;
  • Mercurii dies, « jour de Mercure » ;
  • Jovis dies, « jour de Jupiter » ;
  • Veneris dies, « jour de Vénus » ;
  • Saturnus dies, « jour de Saturne » ;
  • Solis dies, « jour du Soleil ».

Les noms français des cinq premiers jours de la semaine dérivent directement de la forme latine ci-dessus. C’est donc naturellement que le di de dies s’est trouvé à la fin du mot.

Aux premiers siècles de notre ère, sous l’influence des chrétiens, Saturnus dies a été supplanté par sambati dies, « jour du Sabbat ». C’est de là que vient le mot samedi, à nouveau avec la syllabe di à la fin.

Pour dimanche, on l’a vu, Solis dies a été supplanté par dies Dominicus, où dies est en première position. C’est pour cette raison que di se retrouve au début du nom dimanche, et non à la fin. Mais on pourrait alors se demander : pourquoi a-t-on dit en latin dies Dominicus et pas Dominicus dies ?

En fait, en latin, l’ordre des mots n’avait pas beaucoup d’importance, et on pouvait tout à fait rencontrer Dominicus dies dans cet ordre. Il n’y a pas vraiment de raison à ce que ce soit une forme plutôt qu’une autre qui l’ait emporté.

D’ailleurs, dans d’autres langues, c’est parfois la forme qui commence par dies qui a été retenue : en occitan par exemple, tous les noms des jours de la semaine commencent par di : diluns, dimars, dimècres

Voir également

Voir d’autres articles

Conjugaison du verbe travailler

Définition du mot bissectrice

Genre du mot chips

Orthographe de la phrase ils nous ont rejoints

Prononciation du mot Sinaï

Synonymes du mot enlevant

Découvrez Orthodidacte

Reprenez confiance en vos écrits avec Orthodidacte ! Spécialiste de la langue française, Orthodidacte conçoit des outils pour améliorer sa maîtrise des écrits en langue française, notamment dans un cadre professionnel.

Découvrez toutes nos offres sur www.orthodidacte.com !

Découvrir Orthodidacte