Prononciation du mot

œdème

Comment se prononce le mot œdème ?

C’est surtout le début du mot qui pose problème : le premier son est-il [ø] ou [e] ? Autrement dit, prononce-t-on « eu-dem » ou bien « é-dem » ? La réponse n’est pas tranchée : les deux prononciations ont cours !

La prononciation du mot œdème correspond à un cas classique de changement linguistique : l’une des deux formes est en train de supplanter l’autre, progressivement, avec l’action du temps. En l’occurrence, la prononciation classique [edɛm] (« é-dem ») est en train de céder le pas à [ødɛm] (« eu-dem »), devenue majoritaire.

À quoi correspondent les deux prononciations ?

La prononciation d’origine est celle avec le son « é ». En effet, dans les mots d’origine grecque, c’est bien le son [e] qu’on note avec la graphie œ. Cette prononciation du mot œdème, bien qu’elle soit devenue minoritaire dans l’usage courant, est considérée comme correcte par les personnes averties, garantes du maintien d’une certaine norme linguistique.

En face, la prononciation avec le son « eu » semble s’être diffusée dans la seconde moitié du XXe siècle, au point de devenir la plus fréquente, très largement. Elle résulte de l’influence de mots comme œil, œuf, œuvre, dans lesquels on trouve le son [œ] (mais, différence notable, noté avec un œ suivi d’une autre voyelle). Pour les personnes qu’on vient de mentionner, cette prononciation est incorrecte, puisqu’elle s’écarte de la norme originelle. Elle est pourtant indiquée dans presque tous les dictionnaires.

Comment choisir entre les deux ?

La prononciation [edɛm] est plutôt choisie par les personnes soucieuses de respecter la norme linguistique, quitte à se retrouver en minorité. Choisir cette prononciation, c’est aussi faire acte de résistance face à un changement linguistique qui est en passe d’aboutir.

La prononciation [ødɛm] est plutôt répandue chez des personnes qui ne se sont pas posé la question : elles prononcent comme la majorité.

La même question se pose pour d’autres mots, comme œnologie, Œdipe, œsophage, fœtus. La tendance générale est de prononcer [ø], mais il n’y a pas d’uniformité dans le changement linguistique qui voudrait que œ se prononce [ø] et non plus [e]. Par exemple, pour le dernier mot cité, la prononciation [fetys] est encore très courante.

Voir également

Voir d’autres articles

Contraires du mot raisonnable

Définition de l’expression refusé avec CFES

Définition du mot michetonneuse

Définition du mot pop it

Orthographe de la phrase nous vous serions reconnaissants

Orthographe du mot clou au pluriel

Orthodidacte, bien plus qu’un dictionnaire !

Vous aimez nos articles de dictionnaire ? 😍 Vous les trouvez simples et clairs à comprendre ?

Alors notre plateforme de formation est faite pour vous ! Conçus de la même manière, nos cours et exercices permettent de s’améliorer en français sans prise de tête. Redécouvrez le français et prenez plaisir à progresser pour des écrits sans fautes.

🍒 Et cerise sur le gâteau, Orthodidacte est spécialisé dans les écrits professionnels : de quoi donner un coup de pouce à votre carrière ! 💪

Retrouvez toutes nos offres de formation sur Orthodidacte.com !

Découvrir Orthodidacte