Conjugaison du verbe

renvoyer

Comment conjuguer le verbe renvoyer ?

Le verbe renvoyer appartient au premier groupe et il a des terminaisons régulières. Pourtant, sa conjugaison présente plusieurs difficultés, liées à l’alternance entre y et i, et aussi à la confusion possible avec le nom de la même famille un renvoi.

Le verbe renvoyer conjugué au présent

Au présent, on écrit je renvoie, tu renvoies, il renvoie, nous renvoyons, vous renvoyez, elles renvoient. Le y n’apparaît qu’avec nous et vous. Au singulier, les terminaisons sont celles du premier groupe au présent, -e, -es, -e, qu’on ajoute à la base renvoi- avec un i. Quand on pose une question en inversant l’ordre du sujet et du verbe, on écrit renvoie-t-il, renvoie-t-elle, renvoie-t-on, et au pluriel renvoient-ils.

Attention à ne pas confondre le verbe je renvoie, il renvoie, qui s’écrit avec la terminaison verbale -e, avec le nom un renvoi, au pluriel des renvois, qui s’écrit sans e final. Tous ces mots se prononcent de la même façon, ils appartiennent à la même famille, mais ils s’écrivent différemment.

Voici quelques exemples de phrases avec le verbe renvoyer conjugué au présent : je vous renvoie la pareille, je vous renvoie ce document, je te renvoie le compliment, tu lui renvoies la balle, il nous renvoie l’ascenseur, elle me renvoie vers vous, ce numéro renvoie vers une autre ligne, on vous renvoie la facture, nous lui renvoyons un message, vous lui renvoyez la pareille, ils me renvoient vers quelqu’un d’autre.

Renvoyer conjugué aux autres temps

À l’imparfait, ce verbe se conjugue avec la base renvoy- et les terminaisons régulières de l’imparfait : elle renvoyait. Au futur et au conditionnel, avec la base renverr- : il renverra ; il renverrait.

Et au subjonctif présent : il faut que je renvoie, que tu renvoies, qu’on renvoie (jusque-là, les mêmes formes qu’au présent de l’indicatif), pour que nous renvoyions, que vous renvoyiez (oui, avec yi !), afin qu’elles renvoient.

Les pièges à éviter

D’abord, ne pas confondre le verbe et le nom. On n’écrit pas il renvoi, il faut ajouter la terminaison du verbe. On n’écrit pas non plus je renvois, il faut que tu renvois. À l’inverse, pour le nom, on n’écrit pas le renvoie d’appel. Et ensuite, ne pas mettre un y là où il faut un i : pas de je renvoye, ni de pour qu’elles renvoyent.

Voir également

Voir d’autres articles

Définition du mot zipette

Étymologie du mot amour

Étymologie du mot fantastique

Orthographe de l’expression eh bien

Orthographe de la phrase elle nous a rejoints

Orthographe de la phrase vous nous demandez

Orthodidacte, bien plus qu’un dictionnaire !

Vous aimez nos articles de dictionnaire ? 😍 Vous les trouvez simples et clairs à comprendre ?

Alors notre plateforme de formation est faite pour vous ! Conçus de la même manière, nos cours et exercices permettent de s’améliorer en français sans prise de tête. Redécouvrez le français et prenez plaisir à progresser pour des écrits sans fautes.

🍒 Et cerise sur le gâteau, Orthodidacte est spécialisé dans les écrits professionnels : de quoi donner un coup de pouce à votre carrière ! 💪

Retrouvez toutes nos offres de formation sur Orthodidacte.com !

Découvrir Orthodidacte