Conjugaison du verbe

renvoyer

Comment conjuguer le verbe renvoyer ?

Le verbe renvoyer appartient au premier groupe et il a des terminaisons régulières. Pourtant, sa conjugaison présente plusieurs difficultés, liées à l’alternance entre y et i, et aussi à la confusion possible avec le nom de la même famille un renvoi.

Le verbe renvoyer conjugué au présent

Au présent, on écrit je renvoie, tu renvoies, il renvoie, nous renvoyons, vous renvoyez, elles renvoient. Le y n’apparaît qu’avec nous et vous. Au singulier, les terminaisons sont celles du premier groupe au présent, -e, -es, -e, qu’on ajoute à la base renvoi- avec un i. Quand on pose une question en inversant l’ordre du sujet et du verbe, on écrit renvoie-t-il, renvoie-t-elle, renvoie-t-on, et au pluriel renvoient-ils.

Attention à ne pas confondre le verbe je renvoie, il renvoie, qui s’écrit avec la terminaison verbale -e, avec le nom un renvoi, au pluriel des renvois, qui s’écrit sans e final. Tous ces mots se prononcent de la même façon, ils appartiennent à la même famille, mais ils s’écrivent différemment.

Voici quelques exemples de phrases avec le verbe renvoyer conjugué au présent : je vous renvoie la pareille, je vous renvoie ce document, je te renvoie le compliment, tu lui renvoies la balle, il nous renvoie l’ascenseur, elle me renvoie vers vous, ce numéro renvoie vers une autre ligne, on vous renvoie la facture, nous lui renvoyons un message, vous lui renvoyez la pareille, ils me renvoient vers quelqu’un d’autre.

Renvoyer conjugué aux autres temps

À l’imparfait, ce verbe se conjugue avec la base renvoy- et les terminaisons régulières de l’imparfait : elle renvoyait. Au futur et au conditionnel, avec la base renverr- : il renverra ; il renverrait.

Et au subjonctif présent : il faut que je renvoie, que tu renvoies, qu’on renvoie (jusque-là, les mêmes formes qu’au présent de l’indicatif), pour que nous renvoyions, que vous renvoyiez (oui, avec yi !), afin qu’elles renvoient.

Les pièges à éviter

D’abord, ne pas confondre le verbe et le nom. On n’écrit pas il renvoi, il faut ajouter la terminaison du verbe. On n’écrit pas non plus je renvois, il faut que tu renvois. À l’inverse, pour le nom, on n’écrit pas le renvoie d’appel. Et ensuite, ne pas mettre un y là où il faut un i : pas de je renvoye, ni de pour qu’elles renvoyent.

Voir également

Conjugaison du verbe courir au futur

Conjugaison du verbe être

Conjugaison du verbe naître au passé simple

Conjugaison du verbe nettoyer

Conjugaison du verbe noyer

Orthographe de la phrase pour qu’on se voie

Découvrez Orthodidacte

Reprenez confiance en vos écrits avec Orthodidacte ! Spécialiste de la langue française, Orthodidacte conçoit des outils pour améliorer sa maîtrise des écrits en langue française, notamment dans un cadre professionnel.

Découvrez toutes nos offres sur www.orthodidacte.com !

Découvrir Orthodidacte