Orthographe de la phrase

elle est tout heureuse

Comment s’écrit la phrase elle est tout heureuse ?

Quand on écrit cette phrase, doit-on mettre toute au féminin ou laisser tout avec un t à la fin ? Ce qui est sûr, c’est qu’on prononce le son [t] en faisant la liaison.

La réponse à cette question d’orthographe est un peu particulière : d’après la norme en vigueur actuellement, on écrit elle est tout heureuse en gardant le mot tout tel quel, sans le mettre au féminin, mais l’usage largement majoritaire consiste à mettre toute au féminin quand on écrit toute heureuse.

Qu’est-ce que c’est que cette histoire ?

Dans la phrase elle est tout heureuse, le mot tout est à peu près synonyme de entièrement, totalement, sans réserve. C’est un adverbe, et les adverbes ne sont pas censés s’accorder avec d’autres mots, ils sont invariables.

L’adverbe tout est un peu particulier, car quand il précède un adjectif féminin, on a coutume de lui donner la forme toute ou toutes : elle est toute petite, elles sont toutes seules. Ce type d’accord provient de l’ancien français.

Autrefois, on faisait aussi un accord au masculin pluriel (ils sont tous beaux), mais cet usage a cessé vers le XVIIe siècle. Le mot tout est donc devenu invariable devant un nom adjectif pluriel.

En parallèle, un autre usage semblable est né : celui de laisser tout invariable au féminin lorsque le mot féminin qui suit commence par une voyelle ou un h muet. Cet usage était encore minoritaire à la fin du XVIIe siècle, car on écrivait plutôt elle est toute heureuse, comme en témoigne le premier Dictionnaire de l’Académie française. Mais l’usage minoritaire est devenu la règle et cette règle nous est parvenue.

La règle

D’après cette règle, on écrit donc elle est tout heureuse car l’adjectif heureuse commence par un h muet. De la même façon, on écrit la réponse est tout autre, elle est tout excusée. L’orthographe tout se justifie ici par le fait que le mot qui suit commence par une voyelle.

Mais cette règle est relativement récente (trois siècles) et elle est contre-intuitive. Dans les faits, pour une phrase comme elle est tout heureuse, les deux graphies, avec tout et toute, ont toujours cohabité. Et aujourd’hui, si on observe la façon dont les gens écrivent spontanément, la forme elle est toute heureuse est largement majoritaire.

En conclusion

Une règle codifiée sur le tard, qui va sans justification à l’encontre de l’usage majoritaire : voilà pourquoi on ne tranchera pas ici la question de l’orthographe de la phrase elle est tout heureuse. Mais au moins maintenant, si vous devez écrire cette phrase, vous avez tous les éléments pour faire votre choix !

Voir également

Voir d’autres articles

Définition de l’expression urbi et orbi

Définition du mot facing

Étymologie du mot hommage

Orthographe de l’expression joyeux anniversaire

Orthographe du mot ou

Synonymes du mot enfin

Découvrez Orthodidacte

Reprenez confiance en vos écrits avec Orthodidacte ! Spécialiste de la langue française, Orthodidacte conçoit des outils pour améliorer sa maîtrise des écrits en langue française, notamment dans un cadre professionnel.

Découvrez toutes nos offres sur www.orthodidacte.com !

Découvrir Orthodidacte