Orthographe de l’expression

est-elle

Comment s’écrit la formule est-elle ?

La formule est-elle sert à poser des questions. On y trouve les mots elle et est (être, conjugué au présent), et l’ordre habituel des mots est inversé. Le mot elle est ici le sujet du verbe être, qui se conjugue donc à la troisième personne du singulier (elle est).

Quand on inverse l’ordre du sujet et du verbe pour poser une question, on ajoute un trait d’union entre ces deux mots. C’est toujours le cas quand on fait une inversion du sujet.

On écrit par exemple la réunion est-elle maintenue ?, sur quelle place la voiture est-elle garée ?

L’erreur à ne pas faire

Le son [t] qu’on entend quand on dit est-elle correspond à la dernière lettre du verbe est, et il ne doit pas être noté par un t supplémentaire. On n’écrit pas est-t-elle.

Ce t supplémentaire peut se rencontrer entre le verbe et le mot elle, mais seulement lorsque le verbe ne se termine pas par un t ou un d. Par exemple, on écrit va-t-elle, a-t-elle, pourra-t-elle. Ce t n’appartient pas à la terminaison de ces verbes, ce qui explique qu’on l’écrive à part.

Voir également

Orthographe du mot 85

Orthographe du mot 90

Orthographe de l’expression date butoir

Orthographe de l’expression le jour même

Orthographe de l’expression qu’est-ce que

Orthographe de la phrase vas-y

Découvrez Orthodidacte

Reprenez confiance en vos écrits avec Orthodidacte ! Spécialiste de la langue française, Orthodidacte conçoit des outils pour améliorer sa maîtrise des écrits en langue française, notamment dans un cadre professionnel.

Découvrez toutes nos offres sur www.orthodidacte.com !

Découvrir Orthodidacte