Étymologie du mot

bonheur

Quelle est l’histoire du mot bonheur ?

De nos jours, le mot bonheur désigne l’état d’une personne comblée, dont tous les besoins sont satisfaits. Un bonheur, c’est aussi un évènement qui procure de la satisfaction, qui rend heureux. Ces sens sont apparus au XVe siècle. Mais à l’origine, le sens de bonheur était un peu différent.

Bonheur a été composé avec les mots bon et heur. Heur vient du latin augurium, qui signifie « présage tiré de l’observation du vol des oiseaux ». Ce mot latin est d’ailleurs devenu augure en français. Les mots bon et heur associés désignaient un présage favorable, un signe positif, tandis que l’association de mal et de heur faisait référence à un présage défavorable, à un signe négatif.

Attesté au début du XIIe siècle, le mot bonheur écrit en un seul mot était donc équivalent à « bonne fortune, chance ». D’ailleurs, on retrouve toujours cette idée de chance dans des expressions comme porter bonheur, par bonheur.

Les mots de la même famille

Le mot heur se retrouve dans le principal contraire de bonheur : malheur. L’adjectif dérivé de malheur est malheureux. En revanche, pour bonheur, l’adjectif correspondant n’est pas bonheureux mais bienheureux. L’adjectif heureux est cependant plus souvent utilisé.

Voir également

Voir d’autres articles

Conjugaison du verbe tester

Définition du mot déglacer

Genre du mot dénivelé

Orthographe de l’expression mille mercis

Orthographe de la phrase nous restons disponibles

Orthographe du mot cheffe

Découvrez Orthodidacte

Reprenez confiance en vos écrits avec Orthodidacte ! Spécialiste de la langue française, Orthodidacte conçoit des outils pour améliorer sa maîtrise des écrits en langue française, notamment dans un cadre professionnel.

Découvrez toutes nos offres sur www.orthodidacte.com !

Découvrir Orthodidacte