Étymologie du mot

sage-femme

D’où vient le mot sage-femme ?

Le nom sage-femme désigne une personne dont la profession est d’accompagner les femmes enceintes pendant la grossesse et l’accouchement et d’assurer un suivi dans la période qui suit. La formation du mot est assez évidente : il est composé des mots sage et femme. Entrons un peu plus dans le détail.

Qui est la femme ?

Ici, sage est à comprendre dans le sens « savant, instruit, expert ». La question qui fait débat est plutôt de savoir à qui se rapporte le mot femme. Le métier ayant presque toujours été exclusivement féminin, on imagine intuitivement qu’il se rapporte à la professionnelle.

Quand on recherche l’origine de sage-femme, on trouve plusieurs sources peu fiables expliquant que le mot s’est formé au XVIe siècle : on appelait alors matrones les sages-femmes, mais elles étaient suspectées d’être des sorcières et de pratiquer des avortements. Aussi décida-t-on de leur dispenser une éducation morale et religieuse et leur donna-t-on le nom de sage-femme (où sage dénote la soumission à la religion) pour les différencier des matrones.

Cependant, nous n’avons pas pu trouver de sources fiables pour étayer cette théorie. À l’inverse, d’autres ressources de référence témoignent de l’existence du terme sage-femme dès le début du XIIIe siècle. Tous ne se prononcent pas sur qui est la femme, mais une partie de ces sources démontre qu’il s’agit en réalité de la femme qui accouche (la parturiente) et non de la femme qui fait accoucher. Ainsi, une sage-femme serait une personne qui met son expertise au service d’une femme qui accouche.

L’attestation d’une variante ancienne sage-mère va dans ce sens : la femme qui accouche est une mère en devenir. D’ailleurs, cette construction du mot se retrouve dans l’équivalent anglais, midwife. Il est formé de mid, qui vient d’un mot germanique signifiant « avec », et de wife signifiant « femme ». On y trouve donc l’idée d’accompagner la femme qui accouche.

Mais cette deuxième théorie ne fait pas non plus consensus. Elle est notamment réfutée par l’Office québécois de la langue française. Comme souvent en matière d’étymologie, il n’y a pas de certitude, tout est question d’interprétation.

Dit-on un sage-femme ou un sage-homme, pour désigner un homme ?

Comme nous l’avons vu, intuitivement le mot femme dans sage-femme est ressenti comme se rapportant la professionnelle, à tort ou à raison. C’est pourquoi quand le métier a été ouvert aux hommes au début des années quatre-vingt (en France), la question de la masculinisation du nom s’est posée.

L’Académie française – qui était à l’époque opposée à la féminisation des noms des métiers récemment ouverts aux femmes – a rapidement jugé nécessaire de trouver un équivalent masculin pour le nom sage-femme qui serait selon elle « ridicule » appliqué à un homme. Elle a donc proposé le néologisme maïeuticien, en avançant que la référence à la maïeutique socratique rendrait ce terme facile à saisir pour le grand public…

D’autres termes comme sage-homme, matron, accoucheur ou encore parturologue ont été proposés. Mais finalement l’appellation sage-femme pour désigner aussi bien les femmes que les hommes exerçant cette profession a été maintenue. Ainsi, en France, le masculin de une sage-femme est un sage-femme. Dans la pratique, on précise presque systématiquement un homme sage-femme.

L’Académie française a tout de même intégré maïeuticien à la dernière édition de son dictionnaire, bien que le mot n’ait pas pris. Au Québec, l’Office québecois de la langue française recommande quant à lui l’utilisation de sage-homme. Toutefois, ces recommandations sont déconnectées de la réalité : quand ils sont interrogés, les hommes exerçant ce métier affirment ne pas vouloir d’une autre dénomination que sage-femme.

Voir également

Voir d’autres articles

Définition de l’expression écriture inclusive

Définition du mot dû

Définition du mot Internet

Définition du mot polygone

Définition du mot zèle

Orthographe de la phrase ils sont partis

Découvrez Orthodidacte

Reprenez confiance en vos écrits avec Orthodidacte ! Spécialiste de la langue française, Orthodidacte conçoit des outils pour améliorer sa maîtrise des écrits en langue française, notamment dans un cadre professionnel.

Découvrez toutes nos offres sur www.orthodidacte.com !

Découvrir Orthodidacte