Prononciation du mot

faon

Comment se prononce le mot faon ?

Le mot faon se prononce toujours [fɑ̃], il rime avec éléphant. La question qui se pose alors, c’est pourquoi l’écrire avec un o ? On observe en effet pour ce mot une importante différence entre la forme orale et la forme écrite, puisque cette dernière comporte la lettre o. Cependant, elle n’a pas toujours été présente.

Un peu d’histoire

Aux XVIe et XVIIe siècles, il existait deux orthographes pour ce mot : fan, qui notait fidèlement la prononciation, et faon. Si on a ajouté un o, c’est pour deux raisons. D’une part, par rapprochement étymologique, donc pour rappeler l’origine du mot, à savoir le latin fetonem devenu fatone. Et deuxième raison, par influence des mots paon et taon, pour lesquels il y avait aussi des hésitations orthographiques à la même époque.

Mais dès la fin du XVIIe siècle, c’est l’orthographe faon qui s’est imposée. Il est assez courant, en français, que les mots d’une seule syllabe s’écrivent différemment de leur prononciation, qu’on y ajoute des lettres étymologiques. Le but est souvent de distinguer entre eux, à l’écrit, plusieurs mots courts ayant la même prononciation (monosyllabes homophones).

Et avant le XVIe siècle ?

Si on remonte encore un peu le fil de l’évolution de la langue, on arrive à une période où la forme écrite est totalement fluctuante. C’est durant cette période que s’est fixée la prononciation avec [ɑ̃].

Avec le temps, le latin fetonem est donc devenu fatone. Dans ce mot, le e final est tombé et le on s’est prononcé [ɔ̃] (« on »). Puis le mot s’est encore contracté lorsque le t s’est effacé à l’oral. À cette étape, il y a certainement eu une prononciation [faɔ̃]. Mais à son tour elle a évolué. Par un procédé qu’on appelle synérèse, les deux sons [a] et [ɔ̃] se sont rapprochés, et le deuxième a donné son caractère nasal au premier, ce qui a donné naissance à la prononciation [fɑ̃].

Aujourd’hui la prononciation [faɔ̃] en deux syllabes (« fa-on ») n’est pas admise. On peut la rencontrer chez des personnes qui apprennent ce mot à l’écrit et le lisent en se laissant influencer par son orthographe.

Y a-t-il d’autres mots dans le même cas ?

Oui, paon et taon se prononcent tous les deux avec [ɑ̃] mais s’écrivent avec aon, ainsi que quelques noms propres, comme Laon et Raon-l’Étape. Cela dit, pour taon, il y a longtemps eu des hésitations et la prononciation [tɔ̃] existe toujours au Canada.

Voir également

Voir d’autres articles

Définition du mot crush

Définition du mot effectif

Définition du mot faux-mage

Genre du mot VAR

Orthographe de la phrase tu as

Orthographe du mot bizarre

Découvrez Orthodidacte

Reprenez confiance en vos écrits avec Orthodidacte ! Spécialiste de la langue française, Orthodidacte conçoit des outils pour améliorer sa maîtrise des écrits en langue française, notamment dans un cadre professionnel.

Découvrez toutes nos offres sur www.orthodidacte.com !

Découvrir Orthodidacte