Définition du mot

profane

Quelle est la définition du mot profane ?

Le mot profane est en premier lieu l’opposé de religieux, sacré. Étymologiquement, cet adjectif vient du latin où il est formé avec le préfixe pro-, « devant, avant », et le nom fanum, « lieu consacré, temple » ; il qualifie ce qui n’est pas sacré et par extension ce qui est impie. Profane peut être utilisé comme adjectif et comme nom.

Quand on parle d’art profane, de musique profane, de chants profanes, cela veut dire que cet art, cette musique ou ces chants ne sont pas faits par des religieux, et que les thèmes abordés n’y sont pas spirituels. Idem pour le théâtre profane : c’est un genre théâtral du Moyen Âge qui s’opposait au théâtre religieux car les pièces avaient pour but de divertir et ne racontaient pas des passages de la Bible ni des histoires de saints.

Par le passé, le mot profane a aussi été utilisé comme synonyme de laïc pour qualifier une personne qui n’appartient pas au clergé.

Il peut s’employer aussi bien par rapport à une communauté ritualisée, religieuse ou non (les francs-maçons par exemple), que par rapport à un domaine technique ou artistique. Il désigne alors, dans le langage courant, une personne qui n’appartient pas à un groupe de spécialistes d’un domaine, une personne non initiée.

En droit, profane a le sens de « non averti ». Prenons l’exemple d’un contrat dans une banque : si le client qui signe le contrat n’a pas de connaissances financières professionnelles, il est considéré comme profane, il y a un déséquilibre entre ses connaissances et celles de son banquier. Ce dernier a alors pour devoir de renseigner son client en lui donnant suffisamment d’informations pour qu’il puisse faire des choix éclairés.

Quels sont les synonymes du mot profane ?

Dans le sens religieux du terme, profane a pour équivalents païen, laïc, civil, mondain, séculier, impie, sacrilège.

En tant que synonyme de non initié, le mot profane a un sens proche de novice, débutant, inexpérimenté, ignorant, incompétent, béotien, philistin, candide.

Quels sont ses contraires ?

Outre religieux et sacré, les mots ésotérique, spirituel, divin, hiératique et liturgique sont des antonymes de profane.

Pour parler de quelqu’un qui n’est pas profane dans un domaine, on peut utiliser les mots initié, adepte, fidèle, connaisseur, spécialiste, expert. Dans le domaine juridique, profane s’oppose à professionnel.

Voir également

Voir d’autres articles

Définition de l’expression énergie renouvelable

Définition du mot s/o

Étymologie du mot guerre

Genre du mot solde

Orthographe de l’expression à l’aise

Orthographe de la phrase nous sommes allés

Découvrez Orthodidacte

Reprenez confiance en vos écrits avec Orthodidacte ! Spécialiste de la langue française, Orthodidacte conçoit des outils pour améliorer sa maîtrise des écrits en langue française, notamment dans un cadre professionnel.

Découvrez toutes nos offres sur www.orthodidacte.com !

Découvrir Orthodidacte