Orthographe de la phrase

pour qu’il y ait

Comment écrire pour qu’il y ait ?

Aie, ait, est ? Toutes ces formes de conjugaison existent, mais comment savoir laquelle utiliser dans la tournure de phrase pour qu’il y ait ? Que j’aie et qu’il ait correspondent au verbe avoir conjugué au subjonctif, tandis que il est correspond au verbe être au présent. Lequel employer ici ?

Dans pour qu’il y ait, ait s’écrit avec la terminaison t. On l’emploie par exemple dans : pour qu’il y ait le moins de mécontents possible, pour qu’il y ait quelqu’un qui réponde, pour qu’il y ait du monde qui vienne.

Toujours au subjonctif, on écrit aussi pour que j’aie, pour que tu aies. Cette conjugaison, que j’aie, que tu aies, qu’il ait, est difficile à maîtriser car toutes ces formes se prononcent pareil.

L’erreur de conjugaison à ne pas faire

Attention à utiliser la terminaison correcte et à ne pas écrire pour qu’il y aie !

De plus, on n’écrit pas pour qu’il y est : en effet, derrière pour que, on ne peut pas conjuguer le verbe au présent de l’indicatif. Si on veut employer le verbe être, ça donne : pour qu’il y soit.

Attention aussi à ne pas confondre pour qu’il y ait avec pour qu’il y aille, qui correspond au verbe aller au subjonctif. Par exemple, on n’écrit pas pour qu’il y aille quelqu’un.

Voir également

Voir d’autres articles

Conjugaison de la phrase ils boivent

Définition de l’expression au pied de la lettre

Définition de l’expression mer d’Azov

Orthographe de l’expression de plus belle

Prononciation du mot puzzle

Prononciation du mot solennel

Découvrez Orthodidacte

Reprenez confiance en vos écrits avec Orthodidacte ! Spécialiste de la langue française, Orthodidacte conçoit des outils pour améliorer sa maîtrise des écrits en langue française, notamment dans un cadre professionnel.

Découvrez toutes nos offres sur www.orthodidacte.com !

Découvrir Orthodidacte