Conjugaison du verbe

prendre

Comment conjuguer le verbe prendre ?

Prendre est un verbe assez fréquent en français et qui a beaucoup de sens différents. Ses formes de la conjugaison employées le plus couramment sont le participe passé, comme dans j’ai pris, et le présent il prend, je prends et vous prenez.

La conjugaison de prendre au présent

La difficulté est surtout au singulier : je prends, tu prends, il prend. Dans ces trois formes, la base du verbe est prend- et ses terminaisons sont -s, -s, et pas de terminaison à la troisième personne. Au pluriel, on alterne entre un n et deux n, mais cette différence s’entend dans la prononciation : nous prenons, vous prenez, elles prennent.

Voici des contextes d’emploi du verbe prendre conjugué au présent de l’indicatif : j’en prends bien note, je prends le relais, je prends contact avec vous, je prends les devants, je prends connaissance du document, tu prends combien pour un déménagement ?, tu prends du galon, tu me prends pour qui, tu me prends de court, il prend ses distances, il prend en compte toutes les modalités, le contrat prend fin le 15, elle me prend pour un idiot, il ne prend jamais d’initiative, on prend un café ?, on prend rendez-vous ?, cela prend du temps, cela prend forme, qu’est-ce qui prend de la valeur avec le temps ?, nous prenons note de votre demande, ils prennent leurs désirs pour des réalités, ils s’en prennent à nous, elles prennent forme.

Dans les questions, quand on inverse l’ordre du sujet et du verbe, on ajoute un trait d’union : prend-il, prend-elle, prend-on.

À l’impératif

On retrouve les mêmes formes de la conjugaison à l’impératif présent : prends, prenons, prenez. Exemples d’emploi : prends-toi en main, prends soin de toi, prends garde à toi, prends ton temps, prends-en de la graine, prenez-vous en photo, prenez-vous-y à l’avance.

Prendre à l’imparfait

À l’imparfait, prendre se conjugue avec la base pren- : je prenais, tu prenais, cela prenait, nous prenions, vous preniez, elles prenaient. Exemples : je n’y prenais pas garde, et si tu prenais la vie du bon côté ?, cela me prenait beaucoup de temps.

Prendre au subjonctif présent

Comme au présent aux trois personnes du pluriel, le verbe prendre au subjonctif alterne entre un n et deux n, mais la différence s’entend. On conjugue il faut que je prenne, que tu prennes, qu’on prenne, que nous prenions, que vous preniez, qu’ils prennent. Quelques phrases : il faut que je prenne le train, il faut que tu prennes de ses nouvelles, il faut que tu prennes du recul, pour qu’il prenne en charge les frais de recouvrement, afin qu’il prenne contact avec nous, pour que cela prenne effet dès que possible, afin qu’ils en prennent connaissance.

Sans oublier le participe passé

Le participe passé pris devient prise au féminin et prises au féminin pluriel. Pris est la forme du masculin singulier et du masculin pluriel. On écrit par exemple la décision qu’il a prise, les photos qu’il a prises, les mesures que nous avons prises.

Astuce pour les verbes de la même famille que prendre

Plusieurs autres verbes se conjuguent exactement comme prendre, sur son modèle. Il s’agit de comprendre, apprendre, entreprendre, surprendre, et de tous les autres verbes qui se terminent par -prendre.

Les erreurs à éviter

Les erreurs qu’on rencontre dans la conjugaison du verbe prendre concernent les terminaisons du présent au singulier (il prent), ainsi que le nombre de n : ils prenent, il prennait, en prennant. On rencontre les mêmes erreurs dans les verbes qui se conjuguent sur le même modèle.

Voir également

Conjugaison du verbe devoir

Conjugaison du verbe jouer

Conjugaison du verbe manger

Conjugaison du verbe mettre

Conjugaison du verbe renvoyer

Conjugaison du verbe rester au passé composé

Découvrez Orthodidacte

Reprenez confiance en vos écrits avec Orthodidacte ! Spécialiste de la langue française, Orthodidacte conçoit des outils pour améliorer sa maîtrise des écrits en langue française, notamment dans un cadre professionnel.

Découvrez toutes nos offres sur www.orthodidacte.com !

Découvrir Orthodidacte