Contraires du mot

soumission

Quels sont les contraires du mot soumission ?

La soumission, c’est le fait d’être contraint ou dominé par quelqu’un ou quelque chose. Être soumis se traduit par l’obéissance à des règles ou par la résignation à être opprimé. Mais quel est l’inverse de cette situation ? Cela dépend du sens dans lequel on emploie le mot soumission. Déjà, ses contraires les plus génériques sont insoumission et non-soumission.

Contraires de soumission avec l’idée de ne pas se laisser faire

Quand le mot soumission désigne la volonté d’une personne d’accepter les règles établies, ses antonymes sont opposition, désobéissance, résistance et indocilité.

En cas de refus d’appliquer les règles, il peut y avoir des tensions, des conflits. Dans ce cas, soumission a pour contraires rébellion, révolte, insurrection, insubordination ou encore mutinerie.

Contraires de soumission avec l’idée de conquérir la liberté

Ne pas se laisser faire et refuser la domination et le contrôle, c’est également revendiquer la liberté, vouloir agir de son propre chef. Ici, soumission s’oppose à autonomie, indépendance, émancipation et affranchissement.

Contraires de soumission au sujet de la relation entre personnes

Entre deux personnes, l’une peut être dans un rapport de soumission vis-à-vis de l’autre. La relation inverse est appelée domination, ascendant, autorité, commandement. Si la personne qui domine exerce un contrôle total et liberticide, on parle de tyrannie.

Voir également

Contraires du mot artificiel

Contraires du mot barbu

Contraires du mot courageux

Contraires du mot pessimiste

Contraires du mot post

Contraires du mot zèle

Découvrez Orthodidacte

Reprenez confiance en vos écrits avec Orthodidacte ! Spécialiste de la langue française, Orthodidacte conçoit des outils pour améliorer sa maîtrise des écrits en langue française, notamment dans un cadre professionnel.

Découvrez toutes nos offres sur www.orthodidacte.com !

Découvrir Orthodidacte