Genre du mot

docteur

Quel est le genre du mot docteur ?

Dit-on le ou la docteur, pour désigner une femme médecin ou une femme titulaire d’un doctorat ? Le mot docteur reste-t-il masculin, ou bien s’emploie-t-il aussi au féminin ? Les deux sont possibles ! On dit aujourd’hui la docteur (écrit aussi docteure) ou le docteur, pour désigner une femme qui porte ce titre.

Pour désigner une femme, le nom docteur a longtemps eu doctoresse comme forme de féminin. C’est d’ailleurs toujours celle qui est employée en Suisse romande.

Un changement de genre en cours

Cependant, en France, les féminins en -esse sont parfois perçus comme vieillis, désuets. En 1986, une circulaire sur la féminisation propose d’employer les mots comme docteur avec le genre féminin, pour désigner une femme : une docteur. Par la suite, dans le guide de féminisation français de 1999, les deux féminins une docteur et une docteure sont avancés.

Justement, au Québec, le féminin une docteure s’est installé à la fin du XXe siècle. Plus tard, au milieu des années 2000, les principaux dictionnaires entérinent ces différentes formes de féminin… sauf celui de l’Académie française, qui continue de promouvoir l’usage de docteur au masculin (ou de doctoresse) pour désigner une femme docteur.

Du moins, jusqu’en mars 2019, lorsque l’Académie française prend acte de l’emploi courant de plusieurs formes de féminin pour le mot docteur : « les formes féminines doctoresse, docteur ou, moins bien, docteure se rencontrent également ».

Comment choisir entre les différentes formes de féminin ?

Il existe donc plusieurs façons de désigner une femme docteur : le docteur en laissant le mot au masculin, la docteur (ou la docteure, qui a la même prononciation), la doctoresse. Le choix peut dépendre de la région où on se trouve : rappelons que doctoresse est courant en Suisse et docteure au Canada.

Mais le choix peut aussi dépendre de la personne que l’on désigne : en principe, une femme docteur choisit la façon dont elle veut être désignée et son choix devrait être respecté.

Le choix du masculin ou du féminin peut aussi refléter l’opinion, le courant de pensée de la personne qui emploie ce mot. Autrement dit, ce choix peut être connoté (ou perçu comme tel), sur un axe opposant les réactionnaires aux progressistes.

Voir également

Voir d’autres articles

Définition du mot ghetto

Définition du mot patibulaire

Définition du mot réplique

Définition du mot RGPD

Étymologie du mot Allah

Étymologie du mot Jéhovah

Découvrez Orthodidacte

Reprenez confiance en vos écrits avec Orthodidacte ! Spécialiste de la langue française, Orthodidacte conçoit des outils pour améliorer sa maîtrise des écrits en langue française, notamment dans un cadre professionnel.

Découvrez toutes nos offres sur www.orthodidacte.com !

Découvrir Orthodidacte