Prononciation du mot

cric

Comment se prononce le mot cric ?

Un cric, c’est un appareil qui permet de soulever des charges lourdes (comme une voiture, pour lui changer une roue), souvent à l’aide d’une manivelle. Mais comment se prononce le mot cric ? Prononce-t-on le c final ou non ?

Voilà un mot qui a connu un changement de prononciation, presque achevé. Autrefois, on prononçait [kʁi], donc avec un c final muet. C’est la prononciation donnée presque unanimement par tous les dictionnaires jusqu’au XIXe siècle.

Quand sa prononciation est [kʁi], le mot cric est comparable à d’autres mots ayant la même particularité : estomac, banc, tabac, tronc, franc, escroc, etc. Pour les mots d’une seule syllabe se terminant à l’écrit par une consonne muette, celle-ci a pu être conservée pour une double raison : pour distinguer le mot d’un homophone écrit différemment et comme lettre étymologique.

La prononciation de cric avec le c final

Attestée dès la fin du XVIIIe siècle, la prononciation [kʁik] commence à être indiquée dans les dictionnaires du XXe siècle, par exemple dans la première édition du Petit Larousse en 1905. D’autres dictionnaires conservent prioritairement l’ancienne prononciation, mais indiquent [kʁik] comme variante.

Il semble y avoir une hésitation au milieu du XXe siècle, lorsque la prononciation [kʁi] est réintroduite dans le Petit Larousse, probablement contre l’usage qui se répand. Pendant ce siècle, les deux prononciations cohabitent mais [kʁik] devient majoritaire et c’est la prononciation la plus courante aujourd’hui. De nos jours, la prononciation [kʁi] est devenue très rare, même si elle n’a pas tout à fait disparu.

Le phénomène qui sous-tend ce changement de prononciation, c’est celui de l’influence de la forme écrite sur la prononciation. Lorsque les mots se mettent à circuler davantage sous leur forme écrite que sous leur forme orale, s’ils comportent une lettre muette, une restitution peut se produire : les locuteurs commencent à prononcer le mot comme il s’écrit.

Ce phénomène touche, ou a touché, mais à des niveaux différents, d’autres mots comme persil, ananas, cerf, Chamonix, broc, etc.

Voir également

Voir d’autres articles

Définition du mot grinta

Définition du mot phéniculture

Définition du mot sans-dessein

Étymologie du mot fable

Étymologie du mot guerre

Synonymes du mot explication

Découvrez Orthodidacte

Reprenez confiance en vos écrits avec Orthodidacte ! Spécialiste de la langue française, Orthodidacte conçoit des outils pour améliorer sa maîtrise des écrits en langue française, notamment dans un cadre professionnel.

Découvrez toutes nos offres sur www.orthodidacte.com !

Découvrir Orthodidacte