Définition du mot

Brexit

Qu’est-ce que le Brexit ?

Le mot Brexit a été formé à partir des mots anglais Britain, « Grande-Bretagne », et exit, « sortie ». Il désigne le processus par lequel le Royaume-Uni sort de l’Union Européenne. Cette sortie a été votée par référendum le 23 juin 2016. 51,9 % des votants étaient favorables au Brexit.

De longues négociations entre le gouvernement britannique et l’Union européenne se sont déroulées entre mars 2017 et janvier 2020. Après avoir finalement trouvé un accord, le Royaume-Uni a officiellement quitté l’Union Européenne le 31 janvier 2020. Dès le lendemain, une période de transition a commencé. Elle doit durer au moins un an et elle doit permettre à chacun de s’adapter à la nouvelle situation.

Pourquoi y a-t-il besoin d’un accord entre le Royaume-Uni et l’Union européenne ?

Un accord est important aux yeux des gouvernements car c’est ce qui permet de maintenir de bonnes relations diplomatiques et surtout de bonnes relations économiques après la sortie du Royaume-Uni. C’est ce qu’on appelle soft Brexit (« Brexit doux »). L’autre hypothèse qui était envisagée, dénommée hard Brexit (« Brexit dur ») ou no deal, se serait faite sans accord. Cela aurait impliqué une séparation brutale et un risque de tensions diplomatiques futures.

L’accord a porté sur trois points principaux : le montant que le Royaume-Uni allait verser à l’Union européenne, le statut des citoyens européens résidant au Royaume-Uni et des citoyens britanniques résidant dans l’Union Européenne, et la frontière entre l’Irlande du Nord et la république d’Irlande (le reste de l’île d’Irlande).

Les deux premiers points ont posé relativement peu de difficultés. En particulier, les citoyens européens vivant déjà au Royaume-Uni avant le Brexit conservent leur statut, et réciproquement. Et le Royaume-Uni continue de faire partie du programme Erasmus (programme d’échanges internationaux entre universités, qui permet notamment aux étudiants d’effectuer une partie de leurs études à l’étranger).

Qu’est-ce que le backstop ?

Le troisième point est celui qui a fait le plus débat et qui a ralenti les négociations. Rappelons que l’Irlande du Nord fait partie du Royaume-Uni, contrairement à la république d’Irlande (qui fait donc toujours partie de l’Union européenne après le Brexit). L’UE a proposé le backstop, ou filet de sécurité : pas de frontière physique avec contrôles douaniers entre les deux Irlandes. Ce backstop impliquait que le Royaume-Uni continuerait d’appliquer les tarifs douaniers et les règles de l’Union européenne. C’est pourquoi le backstop a été rejeté à plusieurs reprises par le Parlement britannique.

En fin de compte, il a été décidé qu’il n’y aurait pas de frontière physique avec contrôles douaniers sur le territoire irlandais, mais que des contrôles seraient effectués en mer d’Irlande, entre l’Irlande du Nord et le Royaume-Uni.

Qu’est-ce que le Frexit ?

Le mot Frexit a été formé sur le modèle de Brexit mais avec France au lieu de Britain. C’est un mot utilisé par les Français qui sont défavorables à l’Union européenne et qui voudraient en sortir. Mais Frexit est d’un emploi plus marginal.

Voir également

Voir d’autres articles

Contraires du mot lucide

Définition du mot feedback

Orthographe de la phrase n’hésite pas

Orthographe de la phrase tu m’envoies

Synonymes du mot femme

Synonymes du mot univers

Découvrez Orthodidacte

Reprenez confiance en vos écrits avec Orthodidacte ! Spécialiste de la langue française, Orthodidacte conçoit des outils pour améliorer sa maîtrise des écrits en langue française, notamment dans un cadre professionnel.

Découvrez toutes nos offres sur www.orthodidacte.com !

Découvrir Orthodidacte